Bachivillers : Eglise Saint-Sulpice

Bâti au cœur d'un village établi en limite sud du Pays de Thelle, Saint-Sulpice est un édifice dont l'intérêt réside surtout dans les trois magnifiques fenêtres à remplage flamboyant de son choeur et de la chapelle qui le flanque au nord. Utilisant principalement le silex - un matériau que l'on trouve en abondance sur le plateau crayeux du Thelle - la nef unique doit être d'origine ancienne mais a perdu tout caractère d'authenticité : d'époques diverses, façade, contreforts, ouvertures traduisent en effet l'histoire mouvementée de cette partie de l'église.

 

 

Bien cohérent est en revanche l'ensemble constitué par le choeur et la chapelle nord. Moins haute et moins large, la chapelle - vraisemblablement à usage seigneurial - apparaît comme une réplique réduite du choeur. Tous deux sont couverts d'une voûte d'ogives à profil prismatique reçue aux quatre angles sur des culs-de-lampe sculptés. Les voûtes comportent chacune une clef ornée d'un écusson où se reconnaissent les armoiries d'Antoine de Gaudechart, seigneur de Bachivillers, et de sa femme, ce qui permet de dater au plus tard l'achèvement du choeur et de la chapelle peu avant le milieu du 16ème siècle. Les trois fenêtres qui ajourent cette partie de l'édifice ont conservé leur magnifique réseau flamboyant à trois lancettes (deux pour la chapelle) surmontées de soufflets et de mouchettes.

 

Une chapelle bâtie peu après au sud du choeur complète le plan de l'édifice. Fortement saillante, moins haute et non voûtée, c'est une construction effectuée à l'économie comme le confirment l'usage du silex pour les maçonneries, l'absence de contreforts - auxquels se substitue un simple renforcement des angles par une alternance de briques et de pierres - et le percement de fenêtres en plein cintre, sans remplage.