Monneville : Chapelle au Breuil

Chapelle du XVIIème (baroque) dédiée à St-Nicolas.
A proximité de la côte par laquelle s'achève vers le nord le plateau calcaire du Vexin, dans une zone autrefois marécageuse parcourue par la Troësne, le manoir de Breuil était, comme celui de Monneville, le siège d'une seigneurie. Un prêtre, Guillaume, en est le titulaire en 1232. Le manoir sera presque totalement reconstruit au 16 ème siècle, peu avant la chapelle, édifiée au début du siècle suivant par la famille de Mornay. Cette très belle construction constitue un rare exemple d'architecture baroque dans la région. Son plan, très simple, comprend une nef unique terminée par une abside à trois pans, couverts d'une charpente. Les murs sont scandés régulièrement par des contreforts qui s'amortissent en enroulement et un larmier continu divise l'élévation en deux parties égales. En partie inférieure, des bouches à feu devaient permettre d'organiser la défense de cet ensemble très isolé. La façade, couronnée par un pignon très aigu et percée autrefois d'une rose, s'orne d'un gracieux portail enrichi de quatre colonnettes avec chapiteaux supportant une architrave.